PAIRE DE BRAS DE LUMIERE
MODELE DE JEAN-CHARLES DELAFOSSE

Jean-Charles Delafosse

Paire d’appliques d’époque Louis XVI

Modèle de Jean-Charles DELAFOSSE

Très rare paire de grandes et magnifiques appliques à deux bras de lumière, en bronze très finement ciselé et doré.

Le fût central est sommé d’un pot-à-feu à piédouche qui reprend le thème décoratif d’une guirlande de tors de lauriers. Au mitan du fût, une très belle et très expressive tête de bélier en ronde-bosse ; suivent de profondes cannelures rudentées, épis et graminées qui s’appuient sur un petit socle similaire mais inversé à celui supportant le pot-à-feu. Il se termine par un motif à bouton feuillagé.

Au bas prennent naissance les bras de lumière à décor de feuillage d’acanthe. En mouvement inverse, deux guirlandes de tors de laurier flanquent le haut du fût et viennent reposer sur un enroulement au bas de chaque bras. Elles se terminent en pendentif. Les coupelles très amples et harmonieuses à décor de délicates feuilles d’eau formant corolle sont cernées sur la circonférence par un rappel décliné du thème de tors de laurier.

Les bobèches à piédouche feuillagées, cannelures et bagues perlées en rappel de l’esprit du décor du pot-à-feu qu’elles encadrent, ainsi que celui du rappel des cannelures du corps du fût. Elles posent sur une bague unie – précieux détail significatif de l’équilibre du décor en lien entre le bras et la coupelle – calme trait d’union visuel entre deux parties très richement décorées.

Parfait équilibre du rythme et des volumes, grande lisibilité architecturale, thèmes du décor d’un grand raffinement, perfection de l’exécution, ces appliques sont de rares objets d’art de qualité muséale représentant le classicisme de son époque : l’accomplissement du goût français.

L’habileté et la précision d’exécution du Maître ciseleur semblent inégalées sur de tels objets d’art en bronze
– La dorure est d’origine  – Percées pour un montage à l’électricité

Notre paire d’appliques est (sauf le troisième bras central) identique à celles conservées au Musée du Louvre et reproduites dans l’ouvrage de référence de Hans Ottomeyer, Peter Pröschel, Vergoldete Bronzen, Klinkhardt & Biermann, Munich, 1986, Tome 1, page 186, fig 3.9.2. (« Wandleuchter mit Widderkopf, im Stil von Jean-Charles Delafosse, Paris um 1770, 52×35, Paris, Musée du Louvre OA 5190 »).

Modèle de Jean-Charles DELAFOSSE (1734-1789)

Dimensions :
Hauteur : 55 cm
Largeur : 37 cm

N.B.  Curieusement, on pourrait noter que l’apport du troisième bras central (contrairement aux appliques Louis XV dont il est l’émanation naturelle) dessert la lisibilité, la puissance décorative et l’harmonie générale de cet exceptionnel objet d’art.