SECRETAIRE EN CABINET

PLACAGE DE SATINE

Bonheur du jour

Bonheur du jour estampillé André SCHUMAN d’époque Louis XVI

Très élégant secrétaire en cabinet de forme demi-lune en placage de satiné.

Le corps supérieur à gradin à retrait ouvre en façade par un abattant en satiné de fil à décor d’encadrement en bronze fondu à méplat et perlettes intégrant l’entrée de serrure.

Il découvre au revers une tablette écritoire gainée de cuir doré aux petits fers d’origine. A l’intérieur, un étroit tiroir de long et deux casiers plaqués de satiné.
De part et d’autre, deux étagères d’angle à galerie ajourée.

Le haut, formant ceinture, ouvre par un tiroir en façade et deux tiroirs secrets latéraux actionnés par un mécanisme d’ouverture automatique à pivot métallique. Les trois tiroirs sont à cadre de moulure de laiton.

Le dessus est couvert de son marbre blanc veiné, en partie ceint d’une galerie de laiton ajourée.

La partie inférieure présente un plateau mouvementé incrusté d’un filet clair suivant les contours de la ceinture mouvementée. Elle présente un tiroir en façade, et deux tiroirs à secret comme précités. Encadrements de laiton fondu. Beaux bronzes ciselés de feuillage d’acanthe en quartefeuille aux angles qui répondent aux chutes fleuries du corps supérieur.

Il pose sur quatre longs pieds fuselés à bague perlée et terminés par des sabots en laiton fondu moulurés.

– La structure de ce meuble est en bois de chêne
– Son état de conservation est exceptionnel
– Les bronzes sont tous d’origine : ils ne sont pas redorés
– La clef d’origine

Travail parisien d’époque Louis XVI

Estampille d’André SCHUMAN, Maître ébéniste le 5 octobre 1771

Dimensions :
Hauteur : 116 cm
Longueur : 82 cm
Profondeur : 32,5 cm

________________________________

Rare meuble de collection représentatif de l’aboutissement, de la légèreté et de l’élégance du style Louis XVI

La Wallace Collection de Londres possède un meuble très ouvragé d’André SCHUMAN : un petit secrétaire en cabinet en acajou marqueté d’un treillis de filets d’ébène, orné d’une plaque de porcelaine de Sèvres sur l’abattant, et de petites plaques de Sèvres dans les angles.

On trouve d’autres exemples plus ou moins ornés dans l’œuvre de Nicolas PETIT, de RVLC Roger Vandercruse dit LACROIX, de Martin CARLIN et de Joseph STOCKEL.