Project Description

COMMODE MARQUETEE

Louis Noël Malle

Commode Estampillée Louis-Noël MALLE d’époque Transition

Une très décorative commode en marqueterie de bois précieux. De forme rectangulaire à double ressaut central, elle ouvre à deux tiroirs de long à traverse dissimulée.

Le panneau médial est orné d’un large médaillon ovale en marqueterie de tresse et d’entrelacs, présentant une composition marquetée de plusieurs essences de bois en polychromie d’attributs de la musique aux divers d’instruments et partition, et de branchages feuillagés sur un fond d’érable. Ce médaillon est présenté sur un fond de bois de rose débité en fil (comme sur l’ensemble du bâti) dans un entourage de bois de violette entrecoupé d’entrelacs. Le contraste des couleurs formé par le bois de rose et de l’érable au centre, ainsi que leur débit et leur assemblage contrariés créent une profondeur de champ.

De part et d’autre, une ample composition marquetée en symétrie offre une variante du thème musical : conservant la partition, mais ajoutant carquois, plumages et bouquets feuillagés rubanés.

Le décor des panneaux latéraux reprend la même stylistique naturaliste dans un encadrement identique à la façade.

Cette façade est éclairée et ponctuée d’une précieuse ornementation de très beaux bronzes finement ciselés et dorés tels que : entrée de serrure feuillagée et rubanée, anneaux de tirage à tore de lauriers inscrits dans des disques, cul de lampe au large masque de lion surmonté d’une cassolette et flanqué de branchages feuillagés, chutes à l’antique et guirlande, sabots engainants à feuillages d’acanthe et pieds griffus.

Elle pose sur des montants antérieurs à décor de cannelures simulées en marqueterie de filets teintés verts prolongés par de très élégants pieds cambrés à cinq facettes, dont les deux facettes extérieures suivent un modelé nerveux, concave curviligne.

Les montants postérieurs sont à ressaut.
La sécurisation des tiroirs est effectuée par le seul mécanisme de la serrure du premier tiroir.
Elle est couverte d’un marbre brèche d’Alep mouluré à bec de corbin en harmonie de chromatique.
Meuble reverni au tampon.

Epoque Transition Louis XV-Louis XVI et poinçon JME de la Jurande.

Estampille de Louis-Noël MALLE

Dimensions :
Longueur : 128 cm
Profondeur : 63 cm
Hauteur : 89 cm

__________________________

Louis Noël MALLE :
1734-24 février 1782, reçu à la Maîtrise le 18 novembre 1765

Ebéniste réputé et notable marchand de meubles, il s’installe après sa maîtrise grande rue du Faubourg Saint-Antoine. Son atelier très actif devient important et florissant. L’Almanach Général des Marchands (1772-1774) mentionne cet ébéniste au nombre des principaux marqueteurs de la capitale. « Il faisait des ouvrages de rapport avec l’ébène, l’olivier, les autres bois de couleur, ainsi que l’écaille et la nacre ». Les productions les plus remarquables montrent des paysages animés avec des parties d’ivoire.
Louis Noël MALLE a également utilisé les placages en feuilles notamment sur les meubles Louis XV très traditionnels. Sa production n’en suit pas moins l’évolution des styles de la Rocaille au néo-classicisme.

Conservation de l’œuvre de Louis Noël MALLE :
PARIS : Musée Carnavalet :
Une commode étroite à ressaut marquetée de fleurs et d’attributs de la musique
VERSAILLES, Lambinet :
Une vitrine Louis XVI plaquée de bois de violette et de satiné
NEW-YORK : Frick Collection
Une commode Transition à double ressaut marquetée de paysages, de ruines et de gerbes fleuries avec incrustations d’ivoire

Référence bibliographique : Pierre KJELLBERG, « Le Mobilier Français du XVIIIe siècle » Les Éditions de l’Amateur, Paris  2002, pages 544 à 546