Project Description

COMMODE BRESSANE

AU « R » COURONNE

Epoque premier tiers du XVIII° siècle

Commode R couronne

Commode bressane d’époque début du XVIII° siècle

Unique commode de château
Ronce et loupe de frêne massif
Travail bressan du premier tiers du XVIII° siècle

Importante commode de château en ronce et loupe de frêne massif très fortement galbée en plan et en élévation. La façade en arbalète ouvre par trois tiroirs de long aux contours finement moulurés. Les montants aux galbes très prononcés se terminent par des petits pieds galbés de caprins stylisés.
La traverse sinueuse est ponctuée d’agrafes et centrée d’une double coquille rayonnante moulurée et sculptée.
Les côtés décorés de deux réserves rectilignes moulurées.
Le bas en accolade.
Le plateau en loupe massif de frêne à trois lés.
Les bronzes : poignées de tirage pendantes et entrées de serrures au ‘R’ couronné. Les serrures d’origine.

Rare état de conservation.

Exceptionnel travail bressan du premier tiers du XVIII° siècle.

Dimensions :
Hauteur : 90 cm
Longueur : 146 cm
Profondeur : 68 cm

_________________________________

Nous n’avons jamais été en présence d’une pièce régionale de créativité aussi exceptionnelle alliant une qualité de conservation muséale que la commode de château que nous présentons.

Celle-ci est certainement l’unique interprétation de l’esprit de l’ « Art Boullien » baroque d’un meuble régional en bois naturel  de la fin du premier tiers du XVIII° siècle – (décalage dans le temps entre Paris et la province).

_________________________________

Née de la recherche architecturale de dessins préparatoires élaborés, conçue grâce à la virtuosité d’un maître artisan (difficulté de travailler le bois de frêne et grande complexité des assemblages), cette création régionale est empreinte d’une âme et de quelque attachant mystère.

Seul exemplaire connu actuellement des principaux acteurs officiels de l’analyse historique du mobilier régional.

Caractéristiques :
– Aucune restauration
– Aucune enture
– Tous les bronzes d’origine
– Tous les bronzes sont insculpés au ‘R’ couronné
– Serrures à double pêne d’origine
– Bois de frêne massif
– Unicité créative
– Bienfacture de réalisation

Le ‘R’ couronné :
« Les ‘C’ couronnés figurent presque exclusivement sur des pièces de style Louis XV alors que le ‘R’ couronné figure sur des pièces de style Louis XIV ou Régence. Rappelons ici que ce que l’on appelle le style Régence marque le premier tiers du XVIII° siècle à Paris et à cours jusqu’aux environs de 1740 en Province. L’usage du ‘R’ est donc antérieur à celui du ‘C’. »
Le R couronné a principalement été appliqué dans la Région Rhône-Alpes et Franche-Comté.

Référence bibliographique :
Lise MOOR L’Estampille L’objet d’Art, ed. Faton, n° 342, déc. 1999, P. 80