REGULATEUR DE PARQUET

LAQUE DE CHINE ET VERNIS MARTIN

Regulateur Dubois

Régulateur de parquet estampillé Jacques DUBOIS d’époque Louis XV
Laque de Chine et vernis Martin

Harmonie et raffinement

Un très exceptionnel régulateur de parquet en laque de Chine et vernis Martin au décor lacustre noir et or.  De forme violonée, il présente une riche ornementation de bronzes ciselés et dorés telle que Cronos, masque d’homme barbu, acanthes, enroulements, rinceaux, baguettes d’entourages moulurées ainsi qu’une ample composition centrale de deux nymphes sur des nuées et rinceaux, cartouche cordiforme.  Il pose sur larges pieds d’animaux fantastiques en bronze doré. Le cadran circulaire en étain et laiton doré indique les heures en chiffres romains et les minutes en chiffres arabes, les secondes ainsi que les quantièmes. Sonnerie sur deux timbres.

Les bronzes exceptionnels ont été créés pour habiller ce meuble.

– Nous pensons que toute description dithyrambique de cet objet d’art est superflue pour un collectionneur.

– Sa “présence” s’imprime agréablement dès le premier regard.
– Puis, après analyse, sa “découverte” nous porte incontestablement au sommet des arts décoratifs du XVIII° siècle français de l’époque Louis XV
.- La signature de Jacques DUBOIS, l’un des plus grands ébénistes parisiens sous le règne de Louis XV, le confirme

Le corps estampillé de Jacques DUBOIS
Le mouvement signé Le Pers à Paris

– Prestigieuse provenance
– Très petites restaurations d’usage et d’entretien
– Mouvement démonté, nettoyé, révisé et garanti

Dimensions :
– Hauteur : 250 cm
– Largeur : 60 cm
– Profondeur : 31 cm

____________________________________

Jacques DUBOIS : 1693 – octobre 1763
Reçu Maître le 5 septembre 1742


Un des plus grands Maîtres ébénistes parisiens sous le règne de Louis XV de souche française, contrairement à ses illustres contemporains comme le hollandais BVRB ou l’allemand Joseph BAUMHAUER. Le « style DUBOIS » peut représenter le style Louis XV dont il est le maître incontesté. Les bronzes sont luxuriants et d’une parfaite exécution. Ils sont apposés sur les placages de bois de rose, de bois de violette, de satiné, de marqueteries de fleurs et de feuillages en bois de bout à belles compositions, ou encore sur les laques de Chine ou du Japon. Parmi les pièces monumentales de Jacques DUBOIS, notons l’exceptionnelle encoignure du musée Paul-Getty, le somptueux régulateur de forme très mouvementée, le cartel d’applique en corne noire et branchages fleuris du Musée des Arts Décoratifs et le bureau plat à six pieds de la Collection Ashburnham.