PAIRE DE FAUTEUILS A LA REINE

Nicolas Denis Delaisement

Paire de fauteuils « à la Reine » en hêtre richement sculpté, mouluré et laqué

– Les parties latérales du large dossier se détachent des montants postérieurs.

L’intervalle créé par cette disposition dissociée novatrice, exhausse l’architecture de ce mobilier d’apparat.
– La traverse supérieure du dossier en anse de panier. Sa barrette sculptée d’une frise en épis et rais de cœurs.

– Les accotoirs amplement cintrés sont embrevés très haut sur les montants. Ils présentent une feuille penée évasée terminée en crosse en partie supérieure. Manchette, repose main oblong à pans sculptés d’une rosette.

– Les hauts montants en colonne cannelée sont droits et inclinés. Ils sont sommés de part et d’autre de frétels en panache très finement sculptés.

– Les supports d’accotoirs à l’aplomb du pied antérieur en balustre à moulures torses. La base terminée en vase à feuilles d’eau, pose sur un entablement et haute butée brettée, puis, dés de raccordements, pieds fuselés cannelés à bague godronnée.

– La façade de la ceinture cintrée présente, pour une assise, un décrochement en large avancée. Rais de cœur sculptés sur l’ensemble de la ceinture.

– L’assise est montée à cuvette, pour recevoir un profond et confortable coussin.

Grande finesse et précision de la mouluration et de la sculpture du décor dont : frise en épis, rais de cœur, feuilles d’eau, glyphes, cannelures torses, godrons, enroulements, hélianthes, cannelures.

Estampille de Nicolas-Denis DELAISEMENT,
Maître menuisier en sièges le 18 février 1776
Maître sculpteur à l’Académie de Saint Luc reçu le 20 septembre 1785

Travail parisien d’époque Louis XVI

Garniture d’un ancien velours de soie de couleur framboise
Ils sont parés d’une laque grise

Dimensions :
Hauteur : 96 cm
Longueur : 69 cm
Profondeur : 56 cm

Provenance : exceptionnelle collection privée de grande renommée

Etat de conservation irréprochable
Aucune restauration de menuiserie

 ____________________________

Nicola Denis DELAISEMENT est reçu Maître menuisier à l’âge de 26 ans.

Il reçoit ses lettres de maîtrise au Chatelet le 18 février 1776 où il dépose son estampille et ouvre son atelier rue Saint Denis. Député de sa Communauté en 1780, il passe la maîtrise de sculpteur en sièges le 20 septembre 1785 et figure sur le tableau de l’Académie de Saint Luc. La double maîtrise reste exceptionnelle. Le grand maître menuisier en sièges Nicolas HEURTAUD est l’un des très rares artisans à accéder à ce statut. Neuf années vont s’écouler entre les deux maîtrises de Nicolas-Denis DELAISEMENT, qui correspondent au temps nécessaire pour ce nouveau cursus de l’enseignement dispensé par les membres de l’Académie de Saint Luc.

Malgré une activité qui couvre tout le règne de Louis XVI, peu de sièges portent l’estampille de DELAISEMENT car il exerce son activité de sculpteur pour les plus grands, tels JBC SENE, BOULARD entre autr

La double maîtrise reste exceptionnelle pour les acteurs de cette corporation.

Les pièces de Nicolas-Denis DELAISEMENT que nous présentons sont de qualité musée.

Musées et Collections :
– Londres, Waddesdon Manor
– Cleveland Museum of Art
– Collection NARCHOS
– Collection SCHLUMBERGER

 

Après ces neuf années d’apprentissage du dessin, on comprend l’énorme avantage que représenta ce capital intellectuel et artistique sur des confrères uniquement menuisiers, qui, quoique, habiles n’avaient jamais eu la chance d’apprendre le dessin.

La main de l’homme ou le prolongement créatif de l’esprit créatif

Bibliographie : Une étude inédite et récente, et qui semble exhaustive
Catherine FARAGGI : LES FRERES DELAISEMENT, menuisiers et sculpteurs virtuoses, L’Estampille L’Objet d’Art, n° 524 – juin 2016 (pages 64 à 74)