Project Description

MIROIR EN BOIS SCULPTE ET DORE

TRAVAIL LYONNAIS

Miroir Regence

Miroir en bois sculpté et doré d’époque Régence

Magnifique miroir à parecloses et son fronton en bois sculpté et doré.

Le miroir à double encadrement à baguettes moulurées et sculptées à la « Bérain ».

Les écoinçons sont sculptés en diagonale d’une coquille accompagnée en symétrie d’un décor de délicats rinceaux finement ouvragés.

Le haut du fronton présente une majestueuse composition allégorique.

Il est centré d’un buste de femme inscrit dans un cartouche cordiforme sommé d’une coquille et flanqué de deux chimères qui protègent cet emblématique décor.

Ce cartouche est accueilli et valorisé par deux fortes compositions de palmes ou « C » moulurés, godronnes, accompagnés de feuillages déchiquetés verticalement (on voit que ceux-ci participent au rythme des décrochements crées par les têtes de chimères qui animent le pourtour).

Cet ensemble est supporté et relié à la base par une exceptionnelle et délicate composition de rinceaux.

Au bas, à l’épaulement, deux chimères dominantes et agressives, dont les ailes et les queues s’enroulent et s’entrelacent dans les parecloses des miroirs. Elles posent sur un bossage en demi-sphère, qui complète et équilibre le répertoire stylistique de l’ensemble.

La base horizontale du fronton tendu de lignes plus géométriques –équilibre du foisonnement du décor sculpté – en trait d’union avec la rigueur rectiligne de l’encadrement du miroir.

Cet objet d’art, d’une composition et d’une exécution très aboutie est rare.

Provenance : Grande collection parisienne

– Dorure d’origine (quelques reprises)
– Miroirs au mercure
– Très beau travail parisien d’époque de la Régence

Dimensions :
Hauteur : 180 cm
Largeur : 107 cm

_____________________________

A l’époque de la Régence, la présence d’un décor aux chimères est la signature de la somptuosité et de la qualité d’une œuvre d’art.

La présence d’une telle pièce magnifie à elle seule une entrée, ou reflète élégamment les décors d’un salon XVIII° siècle.

Un très bel objet d’art du siècle des lumières sera aussi un contrepoint à l’architecture rigoureuse d’un ensemble contemporain qu’il valorisera (miroir, console en bois doré).