Project Description

COMMODE A RESSAUT
« C.P ET MARQUE D’INVENTAIRE « 

Joseph Stockel

Commode d’époque Louis XVI estampillée STÖCKEL et marque d’inventaire

Epoque Louis XVI – circa 1780

Une commode de forme rectangulaire à ressaut central ouvrant à cinq tiroirs sur trois rangs en acajou et placage d’acajou de Cuba.

Sous le marbre, un rang de trois tiroirs rectangulaires à fines moulurations. Ils sont séparés par un cartouche encadré de filets de perles en bronze doré. Puis, une forte moulure à décrochement en acajou ceinture et délimite cet ensemble.

Le corps central ouvre à deux larges tiroirs de long à traverse dissimulée. Le décor simule trois compartiments à encadrements de plates-bandes finement moulurées. Ils font écho à la disposition des tiroirs supérieurs. Une large mouluration à profondes cannelures, et légèrement inclinée, vient en intervalle des compartiments et répond aux montants antérieurs afin de parfaire le rythme vertical alterné de cette puissante architecture. Ces montants posent sur pieds fuselés, cannelés, couronnés d’une bague en bronze  doré et terminés par des sabots circulaires à bandeau amati.

Les montants postérieurs à méplat, et léger ressaut en doucine sont cannelés.

Une fine et discrète ornementation de bronzes ciselés et dorés, composée d’entrées de serrures à guirlandes de laurier rubanées, d’anneaux de préhension à disque en miroir mouluré et anneau mobile à motifs de laurier, éclaire, ponctue et joue avec la rectitude de la façade.

Elle est coiffée de son épais marbre gris veiné blanc, mouluré à cavet qui souligne la présence des ressauts et des montants.

Matériaux :
– Bâti en bois de chêne
– Acajou massif
– Placage d’acajou
– Serrure à canon triangle en laiton et fer
– Bronzes ciselés dorés


Etat de conservation :
– Aucune restauration d’ébénisterie
– Bronzes dorés d’origine
– Meuble reverni au tampon

______________________

Marque d’inventaire :
C  P et couronne royale insculpés
Pour le palais royal de Compiègne

______________________________________

Estampille de Joseph STÖCKEL, reçu Maître le 2 août 1775

Epoque Louis XVI

Dimensions :
Hauteur : 85,5 cm
Largeur : 131 cm
Profondeur : 56 cm

__________________________

Joseph STÖCKEL : 1743 – 1802, reçu Maître le 2 août 1775
Ebéniste d’origine allemande, Joseph STÖCKEL compte parmi sa clientèle non seulement de nombreux marchands mais également le comte de Provence, frère du Roi et futur Louis XVIII°. Sa production, visible notamment à Paris au Musée des Arts décoratifs ou encore à Londres au Victoria et Albert Museum, comporte exclusivement des meubles Louis XVI, et, pour la grande majorité en acajou, avec toujours, une prédilection pour les formes puissantes aux larges feuilles d’acajou rehaussées sobrement de quelques bronzes finement ciselés et dorés mettant en valeur la tonalité de cette essence.

______________________________________________

Meuble représentatif de l’habileté du maître ébéniste à mettre en valeur une unique essence de bois par un jeu architectural et par de subtiles touches de bronzes dorés qui renforce le contraste chromatique.

Notons enfin la qualité, la sobriété et l’élégance du style Louis XVI, toujours d’une grande modernité et d’une intemporelle richesse décorative.

Bibliographie :
KJELLBERG, P. (1998). Le mobilier français du XVIII° siècle. Paris: Les éditions de l’amateur, pages 822-823